Accueil » Événements » Les grands rendez-vous » Les Entretiens Littéraires

Les Entretiens Littéraires

Attention : les "Entretiens Littéraires" sont annulés en raison de l'épidémie de covid-19.

Photo - J.-P. Campion

"Les Entretiens Littéraires de la Collégiale" reviennent

Après le succès de l'édition 2019, la collégiale Saint-Martin accueille en 2020 une seconde série d'entretiens littéraires ouvert gratuitement au public. Chaque rencontre sera de nouveau animée par Antoine Boussin, confident des écrivains.
 

Les auteurs invités en 2020 :

Photo de L. SlimaniLeïla Slimani

Tensions et combats
Leïla Slimani, née en 1981 à Rabat au Maroc, est une journaliste et écrivaine franco-marocaine.
"La langue française est aujourd’hui  la seule géographie où la France est plus vaste que son territoire" (Kamel Daoud). L’auteur a raison ! Leila Slimani nous prouve que la langue française n’est pas française. Elle la représente et l’honore avec talent, vivacité et quel regard !
Après deux romans parus aux Editions Gallimard, « Dans le jardin de l’ogre » et « Chanson Douce », qui a obtenu en 2016 le prix Goncourt et le Grand Prix des lectrices de Elle en 2017, l’auteure, dans son nouveau livre « Le pays des autres », fait vivre pendant 10 ans tous les personnages jusqu’en 1956, date de l’indépendance de l’ancien protectorat. Une grande fresque qui met en scène une époque et tous ses acteurs : les colons comme les indigènes, les soldats comme les paysans ou les exilés et les femmes (surtout) qui luttent pour leur émancipation.
 

Photo de P. BrucknerPascal Bruckner

Philosophie de la longévité
Romancier, essayiste, journaliste, Pascal Bruckner a une œuvre multiple et riche.
Ses romans "Lunes de fiel", "Les voleurs de beauté", prix Renaudot en 1997, ou "Un bon fils" prennent leurs sources dans la société avec un regard acerbe et vif. Depuis "Le nouveau désordre amoureux" en collaboration avec Alain Finkielkraut jusqu’à aujourd’hui avec la publication de "Une brève éternité", Pascal Bruckner parait inclassable et ses prises de position de philosophe nous séduisent ou nous agacent.
Dans son dernier essai, en constatant que depuis 1900 l’espérance de vie a augmenté de 30 ans, il pose la question  : que faire de ce cadeau ambigu ? Comment remplir cette moisson de jours supplémentaires ? S’agit- il de vivre plus longtemps, où plus intensément ? Le défi de la longévité n’est-il pas d’arbitrer entre la fatigue et la ferveur, la grâce du renouveau et la disgrâce du renoncement ?
 

Photo de L. BinetLaurent Binet

Déjouer l'histoire
Laurent Binet, né en 1972 à Paris, est journaliste, critique littéraire et romancier. Ses romans nous bouleversent, ses prises de position politique nous interpellent.
Il publie en 2010 "HHhH", traduit en quarante langues et obtient le Prix Goncourt du premier roman.
Il publie en 2015 "La septième fonction du langage" et obtient le prix Interallié.
Il publie en 2019 "Civilizations" et obtient le Grand Prix du roman de l’Académie française.
Son dernier livre est l’un des plus réussis. L’auteur exerce pour notre plus grand plaisir sa virtuosité et son sens de l’ironie au service d’une méditation de l’histoire. "Civilazations" est le roman d’une hypothèse : en 1492, Christophe Colomb ne découvre pas l’Amérique et en 1531 les Incas envahissent l’Europe. De Cuzco à Aix-la-Chapelle, voici le récit de la mondialisation renversée telle qu’au fond, il s’en fallut d’un rien pour qu’elle l’emporte, et devienne réalité. "La fiction doit s’exhiber comme telle" nous confie l’auteur.
 

Photo de K. TuilKarine Tuil

Grandeur et décadence
Après des études de droit et la préparation d’une thèse, Karine Tuil se consacre à l’écriture pour notre plus grand plaisir.  Ses études l’ont marqué ! La construction de ses romans et le rythme de ses intrigues nous entrainent, nous aspirent véritablement.
Qui a lu "Douce France", "La domination", "Six mois, six jours" et surtout "L’invention de nos vie" sait à quoi s’en tenir. Implacable comme est le dernier roman "Les choses humaines" distingué par les Lycéens et leur prix Goncourt, mais aussi par le jury Interallié.
L’auteure nous plonge dans la chute d’un homme et de sa famille compromis dans un scandale sexuel. Ce roman nous parle de dégradation. Dégradation des rapports entre les hommes et les femmes. Dégradation de notre société à travers les médias et les réseaux sociaux. Dégradation de la machine judiciaire et de la société.
 

Photo de S. ChalandonSorj Chalandon

La guerre des guerres
Grand reporter et rédacteur en chef à Libération jusqu’en 2007, aujourd’hui au Canard Enchaîné, ce grand journaliste a reçu le Prix Albert Londres pour son reportage sur le "Procès Klaus Barbie". Auteur de huit romans depuis "Le petit Bonzi" en 2005, Sorj Chalandon est saisi par l’histoire et les histoires.
Son monde est celui de la guerre et des guerres.  Ses territoires sont ceux de la France bien sûr mais aussi et surtout de l’Irlande et du Liban. La passion de l’humain a inspiré ses grands livres : "La légende de nos pères",  "Une promesse", "Le jour d’avant". Le dernier, "Une joie féroce" est aussi l’histoire d’une bataille, d’une guerre à mener sans répit, une histoire de résilience et de victoire. Ce texte fort, puissant va nous faire partager le quotidien d’une femme face au drame, face à la maladie, face au désir de vivre.
 

Photo de Jean Des CarsJean Des Cars

Un précipité d'histoire
Jean des Cars est un journaliste, homme de radio, biographe et écrivain.
Descendant d’une des plus vieilles familles de France fidèle à la monarchie des Bourbons et dont plusieurs membres ont été serviteurs de l’Etat, il est l’historien des grandes dynasties européennes et de leurs plus illustres représentants. Parmi ses nombreux succès : La Saga des Windsor, La Saga des Romanov, Le Sceptre et le Sang, et récemment Elizabeth II la reine.
En 2019, une vingtaine de pays d’Europe, d’Asie, d’Afrique ont à leur tête un souverain ou une souveraine. Héréditaires ou électives, constitutionnelles ou absolues, passées ou présentes, Jean Des Cars nous invite aux secrets des dynasties de familles et de personnages qui ont incarné un pays soit par naissance, soit par la force, voire par hasard.
Sur le principe des "Dictionnaires amoureux", l’auteur nous propose une promenade personnelle, subjective, surprenante dans cet univers couronné qui fait souvent rêver mais qui est aussi régulièrement méconnu.
 

"Premiers talents - Premiers romans"
avec Thibaud Bérard, Victoria Mas et Lilia Hassaine

Photo de L. Hassaine Lilia Hassaine
Premier roman : "L'œil du paon"

Née dans une famille d’origine algérienne, elle est « montée »  à Paris à 17 ans pour suivre de brillantes études de lettres.
Jeune journaliste talentueuse, elle s’est fait connaitre en rejoignant l’équipe de l’émission Quotidien aux côtes de Yann Barthès.
Le 3 octobre 2019, elle publie son premier roman "L’œil du paon" aux Editions Gallimard.
Conte sensuel et cruel sur l’envers des apparences, c’est un coup de maître !
 
Photo de T. BérardThibaud Bérard
Premier roman : "Il est juste que les forts soient frappés"

Né à Paris en 1980, il choisit des études de lettres et devient journaliste pour le magazine Topo.
Il est depuis treize ans responsable du secteur romans aux Editions Sarbacane .
En janvier 2020, il publie son premier roman "Il est juste que les forts soient frappés". Un récit entre rires et larmes, d’une légèreté et d’une grâce bouleversante qui ne cesse d’étonner par sa fraîcheur et son inventivité.

Photo de V. MasVictoria Mas
Premier roman : "Le bal des folles"

Victoria Mas a 31 ans, dont huit passés aux Etats-Unis.
Elle a été assistante de production, scripte et photographe de plateau. Elle publie son premier roman aux Editions Albin Michel en septembre 2019 : "Le bal des folles".
Le roman qui va être adapté au cinéma par Mélanie Laurent a pour cadre l’hôpital de la Salpêtrière à Paris à la fin du XIXe siècle. A travers la vie de quatre personnages, c’est l’histoire de toutes ces femmes victimes d’une société.
 

Photo de J. DickerJoël Dicker

Suspense cinq étoiles
Fils d’une libraire genevoise et d’un professeur de français, Joël Dicker  est la révélation littéraire de cette dernière décennie.
Depuis 2010, il enchaine les succès et les prix littéraires. "La Vérité sur l’affaire Harry Quebert" rencontre un accueil du public et de la critique surprenant et remporte le Grand Prix du roman de l’Académie française et le Prix Goncourt des lycéens, véritable phénomène commercial le livre est traduit en 40 langues.
Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. Que s’est-il passé dans la chambre 622 ? Avec "L’Enigme de la chambre 622", il nous emmène avec la précision d’un maître horloger suisse au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies dans une Suisse pas si tranquille que ça.
 

Photo d'I. AutissierIsabelle Autissier

Cap sur la littérature
Ingénieure agronome, Isabelle Autissier est la première femme à avoir fait le tour du monde à la voile en solitaire.
Présidente de la fondation WWF france et membre du Conseil économique, social et environnemental, elle est l’auteure de récits d’expéditions maritimes : "Salut au Grand Sud", "Versant Océan", "Passer par le Nord", mais aussi de plusieurs romans dont "L’amant de Patagonie", "Soudain seuls".
Sur son lit d’hôpital, Rubin se sait condamné. Seule une énigme le maintient en vie : alors qu’il était enfant, Klara, sa mère, chercheuse scientifique à l’époque de Staline, a été arrêtée sous ses yeux. Qu’est-elle devenue ? Lutter contre l’Histoire, lutter contre un silence. Quel est le secret de Klara ? Peut-on conjurer le passé ?
Dans son dernier livre "Oublier Klara", elle confirme son talent d’écrivain en remontant le cours de l’histoire russe dans la mer de Barents, une magnifique aventure humaine traversée par une nature sauvage.
 

Photo de K. PancolKatherine Pancol

Attention, ça pique !
En 1979, un premier roman rencontre un premier succès : "Moi d’abord" de Katherine Pancol.
Et le public sera présent à chacun de ses 18 romans avec des titres qui peuvent parfois surprendre : "Les Yeux jaunes des crocodiles", "Les Ecureuils de Central Park", "La Valse lente des tortues". Katerine Pancol devient un phénomène éditorial et commercial.
"Bed Bug", le nouveau roman, marie la romance et le drame. Et comme il est question d’insectes, attention, ça pique !
Rose est une jeune biologiste qui fait des recherches à Paris et à New-York sur une luciole qui semble très prometteuse pour la recherche médicale. Elle est promise à un brillant avenir comme son insecte et se lance à cœur perdu dans la recherche du prince charmant. Mais la vie n’est pas comme dans un laboratoire.
"Bed Bug" ou le désarroi amoureux d’une femme au bord du lit...
 

Informations pratiques

Les "Entretiens Littéraires" sont reportés à une date ultérieure.
Plus d'informations dès que possible.

Gratuit.
Réservation obligatoire (jauge limitée) : 02 41 81 16 00, info_collegiale@maine-et-loire.fr ou sur place aux heures d'ouverture du site. 

Ventes et séances de dédicaces seront organisées à l’issue de chaque "Entretien Littéraire", par l'une de nos quatre librairies partenaires (Fnac, Lhériau, Contact et Richer).
 

C'était en 2019...

- 9 février : Dominique Bona, "La biographie est-elle un art ?".
- 16 février : Anny Duperey, "Les mots et les photos".
- 23 février : Zoé Valdès, "Littérature et exil".
- 2 mars : Delphine de Vigan, "Littérature et histoires...".

Visuel des Entretiens Littéraires

-----
Suivez nos actualités et coulisses sur notre page Facebooket notre compte Instagram

Haut de page
Revenir au site
 
play
/