Anjou - Département de Maine-et-Loire Anjou - Département de Maine-et-Loire
Nos sites web
Collégiale Saint-Martin - maine-et-loire.fr Ici l'Art, c'est toute une Histoire !

Les Résonances Saint-Martin - Édition 2016 Saison artistique de la collégiale

  • Résonances Saint-Martin
  • Musique

En 2016, nous célébrions le 10e anniversaire de la réouverture au public de la collégiale Saint-Martin. La programmation de cette 7e édition vous a invité à partager des moments magiques, dans ce lieu où la voix peut y exprimer toute sa mesure et son émotion !

Temps de lecture :  min.

    Le Concert d’Astrée - Emmanuelle Haïm

    Monstres, sorcières et magiciens - Airs d'opéras de Rameau, Lully, Charpentier, Leclair.

    L’opéra, genre baroque par excellence, exprimant l’intimité des affects avec une théâtralité ostentatoire, est le moyen idéal pour représenter la confrontation du Bien et du Mal. Du point de vue musical, la représentation du Mal via le merveilleux est un défi pour le compositeur. Elle lui permet de déployer toute son imagination et sa virtuosité afin de représenter les éléments, les forces de la nature, divines et magiques. Il doit aborder des phénomènes naturels (tempêtes ou tremblements de terre), surnaturels (invocations de dieux et démons, maléfices, apparitions de monstres et métamorphoses), ou intimes (complots, meurtres ou suicides).

    Monstres, sorcières et magiciens… sont évocateurs de musiques fascinantes et intenses. Une occasion de présenter les plus passionnantes pages de l’opéra baroque.

    Mezzo-soprano : Anne Sofie von Otter
    Baryton basse : Laurent Naouri

    Pour plus d’informations : le site internet de l’ensemble

    Angers Nantes Opéra, avec l'ensemble Stradivaria

    Histoires sacrées : 3 oratori - Giacomo Carissimi (1605-1674) et Marc-Antoine Charpentier (1643-1704)

    Que ce soit pour Jonas, avalé par une baleine pour avoir failli aux ordres divins, ou pour Pierre, mortifié d’avoir un instant renié sa foi, ou encore pour Jephté, dont aucun ange ne retint la main pour éviter le sacrifice de son bien le plus précieux, le Dieu que dépeignent ces Histoires sacrées, en un XVIIe siècle en quête d’absolu religieux, fait preuve d’intransigeance plus que de clémence. Le clergé catholique de l’époque y vit le moyen de renforcer son influence mais ces hommes, ainsi montrés en pleine faiblesse, saisis d’incompréhension, tout à la douleur de leur sort, gardent, pour notre monde éprouvé par les intégrismes, une émouvante et intemporelle actualité.

    La pureté fluide des musiques de Giacomo Carissimi et de son disciple Marc-Antoine Charpentier, mêlant plaintes éthérées et grâce divine, alliant simplicité et confondante sophistication, exacerbait ces drames dans l’espoir de donner foi et salut aux mécréants, leur apportait la magnificence et la majesté des lieux sacrés où ils étaient présentés et dans lesquels une version scénique, sobre et respectueuse, les replace avec bonheur aujourd’hui.

    Ténor : Hervé Lamy et Francisco Fernandez Rueda
    Soprano : Hadhoum Tunc
    Le Choeur d’Angers Nantes Opéra, dirigé par Xavier Ribes
    Stradivaria, ensemble baroque de Nantes, dirigé par Bertrand Cuiller

    Pour plus d’informations : le site internet de l’ANO

    Le Quatuor Ébène

    Contrastes - Hayden, Debussy, Beethoven

    Le Quatuor Ébène offre un souffle nouveau à la musique de chambre et apporte un regard sans a priori à chaque interprétation. La passion qu’ils manifestent se transmet instantanément au public et reste un des phénomènes les plus marquants à l’écoute de cet ensemble.

    Aucun terme ne peut entièrement définir leur style qu’ils ont véritablement créé : l’évolution libre entre les différents genres crée une tension qui anime chaque aspect de leur champ artistique. Cette multiplicité des facettes de leur art fut accueillie, dès le début, par l’enthousiasme du public et des critiques.

    Violon : Pierre Colombet et Gabriel Le Magadur
    Alto I : Adrien Boisseau
    Violoncelle : Raphael Merlin

    Pour plus d’informations : le site internet du Quator

    Ensemble Correspondances - Sébastien Daucé

    Les Leçons de Ténèbres – De Lalande

    Le Grand Siècle a été le temps d’une création musicale sans précédent. La musique sonne dans la rue, dans les salons, à l’église, à l’opéra mais aussi dans des lieux où sa place n’est pas évidente, comme dans les couvents. Les offices de Ténèbres deviennent au XVIIe siècle un événement mondain : on y voit affluer les courtisanes et les chanteuses d’opéra, au point de susciter le scandale auprès des dévots.

    Loin de ces excès, Les Leçons de Ténèbres, lectures musicales et scénarisées des Lamentations du prophète Jérémie, célèbrent la voix féminine. Violoniste, organiste et compositeur de la cour sous Louis XIV, De Lalande, le « Lully latin », est entré en postérité pour ses grands motets. Ils montrent une musique extrêmement séduisante et théâtrale, tout en conservant une profondeur et une intériorité en miroir parfait avec la puissance du texte.

    Soprano : Sophie Karthaüser

    Coréalisation : Département de Maine-et-Loire / Association CSPO - Le Printemps des Orgues

    Pour plus d’informations : le site internet de l’ensemble

    Les Arts Florissants - William Christie

    Cantates - Bach.

    Chez Johann Sebastian Bach, le terme « cantate » est souvent associé à la musique sacrée, mais derrière cette première approche, la réalité du corpus est bien plus diversifiée. William Christie propose ici un panorama des cantates de Bach avec une cantate sacrée bien sûr, Ich armer Mensch, ich Südenknecht (BWV 55), mais aussi deux cantates profanes, elles-mêmes très différentes dans leurs motivations et leur composition, Weichet nur, betrübte Schatten (BWV 202) qui fut écrite pour un mariage et Schweigt stille, plaudert nicht (BWV 211) dite Cantate du Café, formant un opera bouffa condensé.

    William Christie accordera, comme toujours, une attention particulière au texte, fondement de la cantate sacrée allemande mais aussi moteur de la cantate profane avec ses récitatifs de type secco. Enfin, en homme de théâtre, il mettra en valeur la dimension dramatique de ces cantates faisant ressortir le pathétique ou le comique des situations.

    Soprano : Rachel Redmond
    Ténor : Reinoud Van Mechelen
    Basse : Andrew Foster-Williams

    Pour plus d’informations : le site internet de l’ensemble

    La Maîtrise des Pays de la Loire - Sophie Siegler

    Looking for Esther - Programme original autour d'Esther de Jean Racine et des Intermèdes musicaux de Jean-Baptiste Moreau

    Carte blanche a été donnée au comédien Vincent Jaspard pour une création originale qui s’inspire d’Esther de Jean Racine et des Intermèdes musicaux de Jean-Baptiste Moreau. Esther est une tragédie en trois actes et en vers, représentée pour la première fois le 26 janvier 1689 à Saint-Cyr, sur une musique de Jean-Baptiste Moreau.

    Ce travail de réécriture sonne comme une transposition des vers de Racine dans les codes du langage d’aujourd’hui, dans le but de proposer une nouvelle lecture de cette œuvre.

    Traverso : Pascale Poireau et Christelle Fosset
    Flûte à bec : Christine Gord
    Viole de gambe : Emmanuelle Gallard et Eléanor Léwis-Cloue
    Basse continue : Manami Haraguchi

    Pour plus d’informations : le site internet de la Maîtrise

    Le Centre de Musique Baroque de Versailles

    La Maison Royale de Saint-Cyr - Pascal Collasse, Guillaume-Gabriel Nivers & Louis-Nicolas Clérambault

    Saint-Cyr est né de la volonté d’une femme, Françoise d’Aubigné (1635-1719), devenue Madame de Maintenon, et de son secret époux Louis XIV.

    Les Pages et les Chantres du CMBV convient l’auditeur à l’écoute de merveilleux cantiques et musiques célestes et raffinées de Nivers et de Clérambault, compositeurs attachés à la Maison de Saint-Cyr.

    Le public sera touché par la pureté et la grâce de ces voix juvéniles, proclamant la gloire et la bonté divines, dans une des langues des plus belles, sublimée par la poésie française, portée au plus haut par les plus excellents compositeurs du Grand Siècle.

    Avec l’ensemble La Rêveuse - Benjamin Perrot et Florence Bolton, direction

    Pour plus d’informations : le site internet du CMBV.

    Les ressources associées à télécharger

    Abonnez-vous à la lettre de la collégiale

    Retour en haut de la page

    Nos sites web

    maine-et-loire.fr
    Fermer le menu